le 8 septembre 2021
Publié le 8 septembre 2021 Mis à jour le 14 septembre 2021

Challenge Fire Mapping EY : une équipe de CY Tech décroche la 2ème place du classement français !

3 étudiants de CY Tech (campus de Pau) ont participé au challenge international Challenge Fire Mapping organisé par EY

« Je m'appelle Luca Ordronneau et je rentre en dernière année de la filière ingénieur Informatique option Intelligence Artificielle. Avec trois amis de promotion, Louis Reberga, Johan Moncoutie et Julian Ettarian, tous les trois étudiants en cycle ingénieur parcours Mathématiques sur le campus de Pau, nous avons décidé de participer au Challenge Fire Mapping. L’Intelligence Artificielle et la Data Science sont deux domaines dans lesquels nous aimerions travailler. Pour leur dernière année, Louis va rentrer en option Data Science, Johan et Julian en option Intelligence Artificielle.

Qu’est-ce que le Challenge Fire Mapping et pourquoi y avoir participé ?

Le Challenge : Fire mapping est l'un des deux challenges proposés par l'entreprise EY pour les étudiants. L'objectif de ce challenge pour cette année 2021 était d'aider les autorités chargées de la lutte contre les feux de forêt à les détecter, les cartographier plus rapidement.

Notre équipe a travaillé sur un système, utilisant la vision par ordinateur, le machine learning et la data science, pour cartographier de manière automatique ces feux de forêt grâce à des images aériennes.

Nous avons découvert ce challenge suite à la réception d'un e-mail transmis par l'école. Après une réflexion courte et la constitution de l'équipe, nous avons décidé d'y participer pour avoir une première expérience concrète en Intelligence Artificielle et Data Science suite à notre année théorique dans ces deux domaines.

Quel était le sujet et comment l’avez-vous traité ?

En vision par ordinateur, on parle d'un sujet de segmentation d'image (exemple ci-dessous). La segmentation d'image était pour l'équipe un sujet inconnu. Nous nous sommes donc formés au travers de papiers recherches, vidéos afin de réussir le challenge. Parallèlement, toute l'équipe était en stage de deuxième année. Ainsi pour avancer, on se fixait des objectifs hebdomadaires à réaliser. Le temps passé sur ce challenge a été conséquent (environ 80 heures), cette implication a été profitable au niveau de l'expérience et des résultats.

A quelle place avez-vous fini ?

Une première sélection s'est effectuée à partir de nos prédictions selon le score F1. Grâce à ce premier résultat, nous avons eu l'opportunité de présenter notre travail pour la demi-finale mondiale ainsi que pour la finale France du challenge. Nous avons terminé sur le podium France avec la 2ème place et nous sommes arrêtés en demi-finale mondiale avec la 20ème place parmi 250 équipes.

Que retiendrez-vous de cette expérience ? Quel souvenir vous aura le plus marqué ?

C'est une expérience enrichissante que je conseille à tous les étudiants quel que soit le challenge. Ce type d'expérience permet dans un premier temps, d'appliquer de manière concrète des notions abordées en cours et dans un deuxième temps de se challenger sur de nouveaux problèmes, de rechercher de nouvelles solutions, technologies...

Le souvenir le plus marquant a été le résultat en direct de notre 2ème place. En effet, avec notre score de qualification, nous étions 4ème équipe française sur les 5 qualifiées et grâce à notre présentation orale nous avons obtenu la 2ème place, ce qui nous a vraiment surpris et rendu fiers.

Un conseil ?

Lancez-vous ! Car se lancer c'est faire, comprendre et découvrir de nouvelles choses.