Majeures-mineures

Généralités sur l'organisation des enseignements

Une première année d'intégration.
Une deuxième et troisième année en majeure-mineure.

L'entrée en première année se fait par un portail (MIPI, PCSTI ou BI) et a pour objectif de préparer l'étudiant à intégrer son parcours de formation.

Chaque semestre de la L1 comporte quatre modules disciplinaires de 54 heures ainsi qu'un module d'anglais de 18 heures et 10 heures consacrées à l'élaboration du CATI (Compétences et Ateliers Transversaux et Interdisciplinaires)..

Les deuxième (L2) et troisième (L3) années se distinguent par la mise en place des Majeures-Mineures. Chaque semestre est composé de deux majeures de 97,5 heures de la discipline choisie (celle menant à la mention de la licence) et d'une mineure de 39 heures. L'anglais (18h) et le projet CATI (10h) sont également au programme.

Ces enseignements peuvent être complétés par des modules supplémentaires dans le cadre de parcours sélectifs renforcés (CUPGE, CMI).

Contexte de la modularisation en majeures-mineures

Dans le cadre de la réforme du Lycée (décret n° 2018-614 du 16 juillet 2018), de la loi Orientation et Réussite des Etudiants (ORE) du 8 mars 2018, du projet CY Initiative, les Sciences et Techniques adoptent une offre de formation en Majeure/Mineure à travers des parcours conformes aux attendus nationaux des mentions affichés sur Parcoursup. Cette offre permet de centrer son parcours de formation sur une discipline (Majeure) accompagnée d’enseignements complémentaires (Mineures).

Ce choix permet de répondre à deux impératifs de la loi ORE :
Personnaliser son parcours de formation en Licence
Flexibiliser les changements d'orientation en Licence

Portail  

Mathématiques Informatique Physique Ingénierie

Le portail MIPI vise à apporter une solide formation en mathématiques, en informatique, en physique et en sciences de l’ingénieur ainsi qu’une culture scientifique générale

Le portail MIPI vise à apporter une solide formation en mathématiques, en informatique, en physique et en sciences de l’ingénieur ainsi qu’une culture scientifique générale. Il est la porte d’entrée privilégiée pour préparer une licence de mathématiques, de physique d’informatique, de génie civil ou d’électronique, énergie électrique, et automatique (EEA).

Les grands domaines des mathématiques, de l’informatique, de la physique et des sciences de l’ingénieur y sont abordés et son organisation respecte une progression pédagogique de la 1re année généraliste, jusqu’à la 3e année spécialisée. L’objectif de la filière est de permettre aux étudiants d’acquérir des méthodes de travail, des techniques, et des compétences dans les différents champs étudiés, nécessaires dans de nombreux secteurs d’activité.

Le portail inclut en son sein la formation sélective du Cycle Universitaire Préparatoire aux Grandes Ecoles (CUPGE Maths-Physique et CUPGE Physique-Chimie).
 

Physique Chimie Sciences de la Terre et Ingénierie

Le portail L1 PCSTI vise à vous apporter une culture scientifique générale et une solide formation, à la fois théorique et expérimentale, en physique, en chimie et en science de la terre.

Cette formation scientifique est complétée par un enseignement en mathématiques ciblant son utilisation en physique, chimie ou sciences de la Terre. Il est la porte d’entrée privilégiée pour préparer une Licence de chimie, une licence de physique –chimie ou une licence de Sciences de la Terre. L’objectif de la filière est de vous permettre d’acquérir les connaissances de base dans les sciences et des méthodes de travail, ainsi que de développer votre autonomie face à la pratique expérimentale.
 

Biologie et Ingénierie

Le portail Biologie et Ingénierie s’ouvre sur une année de formation organisée en socles disciplinaires communs aux 3 parcours proposés par le département de Biologie selon un choix de majeures : Licence Sciences de la Vie parcours Biologie Cellulaire et Moléculaire et Physiopathologie, licence Sciences de la Vie parcours Biochimie et Biomatériaux, licence Sciences de la Vie Parcours Sciences de la Vie et de la Nature.

Un choix entre deux propositions est a réaliser dès le second semestre et permet de donner une coloration à son parcours.

Poursuivre vos études

Après la L1 MIPI :

Après votre première année dans le Portail MIPI vous aurez le choix en deuxième année entre 5 mentions de la licence : mathématiques, informatique, physique, génie civil et électronique, énergie électrique, automatique.

Selon votre projet de formation, après une deuxième année, vous pourrez poursuivre vos études en licence professionnelle dans différents secteurs d'activité : Métiers du Bâtiment, valorisation du patrimoine bâti, métiers de l’informatique, métiers des réseaux informatiques, métiers du numérique) ou en master.

Vous pouvez également entrer en école d’ingénieurs, en fin de 2e année (L2) ou de 3e année (L3) sur concours ou sur dossier en intégrant le cycle universitaire préparatoire aux grandes écoles – CUPGE-MP(via le site ParcourSup ou au début du second semestre de première année).

Vous avez aussi la possibilité de suivre une formation en 5 ans avec le cursus master en ingénierie engénie civil informatique : systèmes intelligents et communicants traitement de l'information et gestion de l'énergie électrique
 

Après la L1 PCSTI :

Vous avez le choix pour la deuxième année entre 4 mentions de la licence : chimie, physique, physique-chimie, sciences de la Terre et de l’environnement.

Elles permettent éventuellement de poursuivre vos études en licence professionnelle (santé, sécurité, environnement, formulation industrielle, préservation en mise en valeur du patrimoine bâti...) ou en master.

Vous pouvez également entrer en école d’ingénieurs, en fin de 2e année (L2) ou de 3e année (L3) sur concours ou sur dossier en intégrant le cycle universitaire préparatoire aux grandes écoles – CUPGE-PC (via le site ParcourSup ou au début du second semestre de première année).

Vous avez aussi la possibilité de suivre une formation en 5 ans avec le cursus master en ingénierie en géosciences pour l'énergie ou chimie pour l'énergie ou la santé.
 

Après la L1 BI :

La poursuite d’études avec un diplôme de licence permet la préparation de masters recherche ou professionnel en biochimie/biologie cellulaire, en biologie des organismes, en biodiversité/évolution, en physiologie, en communication scientifique, devenir enseignant en primaire ou en secondaire par le master métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation (MEEF)...

À l’issue de la deuxième année, les étudiants du parcours biochimie et biologie cellulaire peuvent préparer une licence professionnelle pour s’orienter vers des carrières de technicien de recherche et développement ou technicien de production dans des secteurs d’activités aussi variés que l’industrie pharmaceutique, cosmétique, nutraceutique ou agro-alimentaire, la chimie des biopolymères etc.

Enfin, le niveau Licence permet l’accès aux écoles d’ingénieurs ou aux écoles vétérinaires respectivement par le biais du concours B-ENSA ou B-ENV accessible en troisième année.

Vous avez aussi la possibilité de suivre une formation en 5 ans avec le cursus master en ingénierie en biomatériaux pour la santé.

Débouchés professionnels 

Après une L1 MIPI : 

Les diplômés des licences accessibles par le portail MIPI peuvent viser des formations leur permettant d'accéder aux professions suivantes:

  • analyste programmeur, informaticien d’application et de développement, administrateur réseaux, systèmes.
  • professeur de mathématiques, de physique, des écoles.
  • responsable de bureau d’études, ingénieur travaux, de recherche, contrôle, expert.
  • chef de projet, conducteur de travaux, chef de chantier.
  • chargés d’affaires en réseaux industriels, commandes et process.
  • statisticien, chercheur, actuaire.
  • techniciens mesures physiques ingénieurs en chimie, physique ou sciences de la terre
 

Après la L1 PCSTI :

Les diplômés des licences accessibles par le portail PCSTI peuvent viser des formations leur permettant d'accéder aux professions suivantes :

  • Techniciens d’analyse chimique, de formulation, de maintenance industrielle, acousticien, météorologue...
  • Ingénieurs chimiste, responsable qualité, responsable hygiène et sécurité, chef de produit marketing, technico-commercial...
  • Enseignants du primaire, des collèges, lycées, du supérieur.
  • Responsable de chantiers de restauration et de rénovation, chargé de communication dans le domaine de l’environnement, chargé de mission développement durable...
  • Chercheur en astronomie, en chimie, en physique, géologue, volcanologue...
  • Journaliste scientifique, médiateur scientifique, rédacteur scientifique et technique...
 

Après la L1 BI :

Le diplômé de licence mention sciences de la vie peut assurer la responsabilité d’activités diverses :

  • exercer une activité de technicien dans un laboratoire public ou privé (spécialité Biochimie et biologie cellulaire).
  • travailler en équipe sur une thématique de recherche (spécialité Biochimie et biologie cellulaire).
  • appliquer une stratégie scientifique et expérimentale : mise en place de la technologie.
  • choisir et participer à la mise au point des techniques analytiques adaptées à une problématique biologique.
  • collecter, gérer, synthétiser et diffuser des données et connaissances actualisées.
  • participer à une communication et une animation scientifique.
  • repérer des questions nécessitant une expertise, élaborer des études de faisabilité technique.
  • enseigner en en écoles primaires, collèges ou lycées en sciences de la Vie et de la Terre.