le 12 mai 2021
  • Service social

Publié le 12 mai 2021 Mis à jour le 4 novembre 2021

Expli'Cité & ZUPdeCO : quand les étudiants deviennent tuteurs !

Des étudiants de CY Tech se mobilisent et accompagnent des collégiens au sein d'associations œuvrant contre le décrochage scolaires.

Durant leur cursus, les étudiants de CY Tech ont la possibilité d'effectuer un engagement solidaire et de s'impliquer dans un projet d'accompagnement bénévoles auprès d'associations humanitaires ou solidaires. Les associations Expli'Cité et ZUPdeCO luttent contre le décrochage scolaire et agissent sur les inégalités sociales dans le secteur de l’éducation et de l’insertion professionnelle.

Dans ce cadre, des étudiants de CY Tech s'engagent auprès de ces associations en devenant étudiants-tuteurs. Ils accompagnent des élèves 2h par semaine afin de les aider dans leur apprentissage et leur organisation, de les accompagner et témoigner de leur parcours.

L'ASSOCIATION EXPLI'CITÉ

Expli’Cité agit au cœur des quartiers de Cergy pour accompagner et stimuler les jeunes et leur famille. Elle mobilise plus de 70 bénévoles et 10 volontaires en service civique pour accompagner 150 collégiens de la 6ème à la 3ème, en partenariat avec les établissements scolaires. Disposant d’un fort ancrage dans les collèges, Expli’Cité développe également le lien école-quartier et valorise les ressources du territoire : établissements d’enseignement supérieurs, entreprises, salles d’exposition,


L'ASSOCIATION ZUPDECO

ZUPdeCO accompagne les élèves défavorisés en fragilité scolaire en France, soit en présentiel dans les collèges soit à distance, dans la continuité des équipes pédagogiques, grâce à des tuteurs bénévoles recrutés, formés et accompagnés par ZUPdeCO, selon une méthodologie qui a fait ses preuves depuis maintenant notre création en 2005. Le but de cet accompagnement : identifier et aider les élèves sur les points non compris à l'école, leur donner une méthodologie et les aider à gagner confiance en eux pour que jamais ils ne décrochent.
 


RETOUR D'EXPÉRIENCE DES ÉTUDIANTS BÉNÉVOLES

Rencontre avec des étudiants de CY Tech qui se sont investis cette année dans les associations Expli'Cité et ZUPdeCO :


Pour quelles raisons avez-vous rejoint l'association ?


 
ZUP DE CO
  • « J’ai décidé de rejoindre l’association ZUPdeCO pour l’expérience qu’elle apporte et également car je pense qu’il est primordial de soutenir les collégiens dans ce contexte difficile. Et cela en leur apportant toute la motivation et l’aide qu’ils souhaitent en seulement 2h par semaine » Arthur Brunet

  • « J'ai rejoint ZUPdeCO car j'aime apprendre des choses aux autres et les aider pour réussir » Victoria Wiecaszek

 
EXPLI'CITÉ
  • « J'ai rejoint l'association en début d'année après qu'on nous l'ait présentée lors d'un amphithéâtre à la rentrée. Le projet m'a plu et j'ai toujours aimé transmettre mes connaissances et mon expérience.De plus je me suis senti bien accueilli et il était très simple de s'engager (peu de procédures à faire). Le discours sur l'accompagnement des jeunes, sur les objectifs aussi m'a plu, car c'est tout à fait comme ça que je pense que la transmission est intéressante (pas juste un prof et un élève, on s'intéresse à la personne et on passe par nos expériences, notre parcours). » Thomas Laborde

  • « J'ai rejoint ZUPdeCO car j'aime apprendre des choses aux autres et les aider pour réussi


Racontez-nous votre expérience avec l'association.


 
ZUP DE CO
  • « J’ai pris connaissance de l’association lors de ma réunion de pré rentrée en école d’ingénieur au sein de CY Tech. Des bénévoles de l’association sont venus nous présenter leurs activités et je me suis inscrit sur une liste de diffusion pour recevoir des mails à ce sujet.  Après avoir assisté à quelques réunions, j’ai décidé de rejoindre l’association. À raison de 2h par semaine, j’ai pu venir au collège Simone Veil à Pontoise afin d’aider les collégiens en difficultés à réviser leurs leçons, à faire leurs exercices. J’ai également pu, avec certains, parler de leurs projets d’avenir et surtout de leur ressenti par rapport à leur scolarité et le contexte actuel. J’ai essayé de leur apporter toute la motivation, le travail et le goût de celui-ci à travers des méthodes diverses et variées adaptées à chaque élève » Arthur Brunet

  • « Des représentants de ZUPdeCO et de Expli'cité sont venus à CY Tech à la rentrée pour nous présenter ces deux associations : je me suis alors inscrite et j'ai ensuite choisi le secteur dans lequel je souhaitais être tutrice. ZUPdeCO me convenait mieux parce que les collèges proposés étaient plus proches de chez moi. J'ai ensuite suivi le "tuto des tuteurs" qui m'a appris comment réagir face à certaines situations qui peuvent survenir durant une séance de tutorat. Les séances se sont bien déroulées, les autres bénévoles étaient sympathiques et l'ambiance globale avec les élèves était agréable. Selon le nombre d'élèves et de tuteurs, on pouvait être amenés à faire des séances en groupe ou individuelles. Souvent, les élèves faisaient leurs devoirs pendant cette heure avec notre aide, mais s'ils n'en avaient pas on leur proposait des exercices ou un apprentissage des cours dans lesquels ils avaient des lacunes » Victoria Wiecaszek

 
EXPLI'CITÉ
  • « C'était très simple, après la présentation faite en début d'année je leur ai laissé mon mail afin qu'il puisse me recontacter. Ensuite ils m'ont invité à une présentation en ligne de leurs activités et les collèges dans lesquels l'association intervient. A la fin de cette présentation, on a pu confirmer notre engagement.» Thomas Laborde

  • « Au début, je ne connaissais pas du tout Expli'Cité. Ils sont venus se présenter à mon école (CY Tech) au début de l'année et je trouvais intéressante l'idée d'aider les jeunes collégiens en difficulté. Je leur ai donc laissé mes coordonnées. Puis il y a eu le "deuxième confinement" donc j'étais cloué chez moi pour les cours. A ce moment, ils m'ont contacté pour savoir si j'étais intéressé pour faire partie de leur association. Je voyais là une occasion premièrement d'aider les autres ce que j'adore faire et de plus une occasion de "changer d'air" en quelque sorte, de sortir de ma bulle avec les cours en distanciel et ainsi voir d'autres personnes. »  Johann Barthe

 


Que retirez-vous de cette expérience ?


 
ZUP DE CO
  • « Personnellement, l’expérience Zupdeco m’aura beaucoup apporté cette année en termes d’organisation, de gestion d’un petit groupe d’élèves et de communication. De plus, cette expérience m’a également permis, grâce aux élèves, de développer mes « méthodes d’enseignement ». En effet, chaque élève ayant sa manière d’apprendre et de travailler, j’ai su pouvoir m’adapter à la situation afin de fournir à chaque élève des méthodes appropriées et personnelles. Finalement, j’espère que cette expérience aura autant apporté aux élèves qu’à moi et j’espère pouvoir continuer l’expérience l’année prochaine » Arthur Brunet

  • « Durant cette expérience, j'ai pu rencontrer de nombreux élèves qui avaient des difficultés diverses, et je devais donc m'adapter à eux afin qu'ils comprennent bien ce que je leur expliquais. J'ai donc appris à communiquer plus clairement, à garder les élèves concentrés et à créer une ambiance de travail agréable. Cela m'a beaucoup enrichie, et j'envisage même devenir professeur si je décide de changer d'orientation professionnelle plus tard. » Victoria Wiecaszek  

 

EXPLI'CITÉ
  • Cette année a été particulièrement difficile pour tout le monde, et je dois bien avouer que les séances d'Expli'cité ont été une véritable bouffée d'air frais dans mon emploi du temps. J'ai eu la chance d'avoir l'occasion de sortir pendant le confinement et de rencontrer des gens, et cela m'a beaucoup aidé à tenir le cap. Je pense aussi que j'ai appris à être plus didactique, surtout en regardant comment faisaient les autres bénévoles, je pense qu'il est désormais plus simple pour moi de découper un problème pour le simplifier. Thomas Laborde

  • « À mon arrivée dans le collège Gérard Phillipe, j'ai compris assez rapidement mon rôle. L'équipe était super. J'ai compris que je devais être plus que quelqu'un qui venait de l'extérieur et aidait les jeunes à faire leurs devoirs. Les principales carences des élèves sont les maths, et c'est ce que je préférais au collège donc on peut dire que chaque séance était un défi pour moi que je prenais à cœur. Mon rôle était de faire comprendre aux élèves qu'ils étaient capables de beaucoup de choses si seulement ils enlevaient l'idée de leur tête qu'ils en sont incapables. Et au fil des séances j'ai réalisé que ces élèves avaient beaucoup de capacités mais qu'ils leur manquaient un environnement de travail et des gens qui croient en eux. Cette expérience, j'en retiens des élèves volontaires de réussite, en manque de confiance dans leurs compétences, une équipe d'Expli'Cité très impliquée qui ne lâche pas les élèves et une ambiance de travail agréable.» Johann Barthe