le 15 novembre 2021
Publié le 15 novembre 2021 Mis à jour le 15 novembre 2021

Devenir ingénieur pour améliorer la vie des autres

Adrien est étudiant en 3ème année de la filière ingénieur informatique.

« J’ai eu le souhait de devenir ingénieur assez tôt dans ma vie. Rapidement, j’ai pris goût pour les raisonnements scientifiques, les concepts cachés derrière certains théorèmes. Au collège, j’ai commencé à apprécier les mathématiques et la physique. Je me suis orienté vers un bac S, pour apprendre plus de concepts en mathématiques (même si à ce niveau là on ne fait qu’effleurer ces concepts !). Comme j’appréciais beaucoup la réflexion et les sciences, j’ai choisis de faire une prépa CPGE MP. C’est durant ces deux années intensives que j’ai appris plus en profondeur les mathématiques et la physique. C’est également pendant cette période que j’ai su avec certitude que je voulais devenir ingénieur et que j'ai découvert l’univers de l’informatique, dans lequel je suis aujourd’hui. C’est un domaine en perpétuelle évolution, il faut toujours se tenir à jour pour pouvoir travailler, et aller de l’avant. C’est ce qui me plaît : il n’y a pas de routine qui s’installe, je ne risque donc pas de m’ennuyer ! C’est un élément essentiel selon moi pour être épanoui dans mes études et ma future vie professionelle.

En plus de ce goût pour les sciences, j’ai la profonde volonté de faire quelque chose d’utile  dans ma vie. Nous savons tous aujourd’hui où nous a amené la science, ce qu’elle nous permet de  faire. Cela parrait annodin, mais nous rendons-nous vraiment compte du bijou de technologie qu’est  une voiture ? Ou même une lampe ? Je suis convaincu que travailler dans le domaine de  l’informatique peut faire évoluer la société, je l’espère vers quelque chose de mieux.

Par ailleurs, la situation actuelle me fait penser que nous avons encore beaucoup de progrès à  faire dans ce domaine. Suite aux différents confinements / couvre-feu, on se rends compte du  sentiment de solitude de beaucoup d’étudiants, et je pense de beaucoup de personnes en général. Nous  sommes tous isolés, malgré notre désir de contact et nos efforts pour communiquer avec nos amis et  notre famille. Peut être que les technologies pourraient contribuer à améliorer cela. Elles l’ont déjà  fait, bien évidemment, les appels audio ou vidéo sont même tout ce que nous avons pour  communiquer à longue distance avec nos proches. Mais je pense que l’on peut faire mieux. Parce  qu’aujourd’hui, ce n’est pas la même chose de voir un ami “en vrai” ou de le voir à travers un ecran.  Pouvoir le serrer dans nos bras, l’embrasser, ou même lui serrer la main. Ce contact physique que  nous n’avons pas en passant un appel, je suis persuadé qu’il est possible de le remplacer ou de le  rendre possible malgré la distance. 

La mission que je me donne, c’est de travailler pour aider autrui, tout en étant heureux et  épanoui dans ma vie. Le métier d’ingénieur correspond à mes attentes, et c’est pour cela que j’ai  choisi d’en devenir un. »